A l’amour

A l’amour

J’ai mal dans mon cœur. 

J’ai toujours adoré la vie, l’amour, le bonheur des uns, le sourire des autres. Puis il y a eu ce vendredi 13. Ce moment où tu perds foi en la vie, aux hommes… Vient le moment du déni, puis du deuil. Des avis de recherche deviennent des avis de décès. Des portraits qui te sont devenus familiers et que tu ne reverras plus jamais. La vie d’hommes et de femmes leur a été ôtée, alors qu’ils jouissaient de leur droit fondamental, celui de la liberté.

Face à toute cette haine, la solidarité est notre meilleure alliée. Et notre seule façon de combattre cette haine est de profiter encore plus de notre liberté.

Je vais continuer de rire avec mes amis, aller voir des concerts de rock, boire des verres en terrasse, venir à Paris, rentrer de nuit, photographier tout ( et surtout n’importe quoi ), regarder des Disney, manger du chocolat,sauter dans les flaques, courir dans les champs, danser jusqu’au matin, adorer l’été, un peu moins l’hiver, étudier, rêver, tomber amoureuse, aimer les autres, et en mémoire à toutes les victimes et leurs familles… aimer davantage la vie.